Daniel Rojas Plata

Docteurs récents

Statut : Doctorant

Adresse :

LLF, CNRS – UMR 7110
Université Paris Diderot-Paris 7
Case 7031 – 5, rue Thomas Mann,
75205 Paris cedex 13

Mail : qnavryebwnfcyngn@tznvy.pbz

Présentation générale

Doctorant

Intérêts de recherche:

  • Sémantique, cognition
  • Linguistique comparative, linguistique historique et évolution des langues
  • Langues: Ancien Français - Espagnol Médiéval

 

Projets de recherche

COMMUNICATIONS DANS DES COLLOQUES

  • CILC - 5th International Conference on Corpus Linguistics. « Cambio lingüístico y corpus : Un modelo de estudio comparativo » Universidad de Alicante, Espagne. 14 - 16 mars 2013
  • DIACHRO VI - Le français en diachronie Colloque international Leuven « L’espace perdu en français : Le cas de en » Katholieke Universiteit Leuven, Belgique. 17 - 19 octobre 2012
  • XXIII Trobada Internacional de l'Associació de Joves Lingüistes « Análisis semántico-cognitivo de la preposición locativa en del español » Girona, Espagne. 26 - 28 mars 2008
  • VII Coloquio de Lingüística en la ENAH. « Interno en, externo en » Mexico, Mexique. 16 - 18 avril 2008 

Enseignement

Professeur Associé

Langue et Culture Françaises

Universidad Autónoma Metropolitana - Mexique

Thèse

Titre : Frontières de l’espace dans les langues romanes : Analyse sémantique de la préposition en (français-espagnol) du XIIe au XVe siècle

Directeur :
  Anne Abeillé
  Benjamin Fagard

Date de soutenance : 2019-09-27

Inscription : à Paris-Diderot

Jury :

  • Walter DE MULDER (PR) Université d’Anvers (Rapporteur)
  • Denis VIGIER (MC) Université Lyon II (Rapporteur)
  • Sophie PRÉVOST (DR) LATTICE-ENS
  • Alexandru MARDALE (MC) INALCO
  • Alexandra ODDO (PR) Université Paris Nanterre
  • Anne ABEILLÉ (PR) Paris Diderot (Directrice)
  • Benjamin FAGARD (CR) LATTICE-ENS (Co-directeur)

Résumé :

Cette thèse porte sur l'évolution de la préposition en dans une analyse comparée entre le français et l'espagnol. Notre objectif est de décrire, mesurer et expliquer le changement sémantique que cette paire de mots a subi dans son emploi spatial entre le XIIe et le XVe siècle. Pour cela, nous établissons une méthodologie d'étude fondée sur l'analyse de corpus et sur la description des emplois anciens et actuels des deux prépositions. Nous examinons particulièrement comment leur sens spatial a évolué et expliquons les processus diachroniques sous-jacents à ce changement. Notre approche théorique repose sur des hypothèses en sémantique cognitive et des modèles de variation linguistique et de changement sémantique. Les résultats de cette recherche nous amènent à proposer deux types d'évolution basés sur des processus sémantiques et grammaticaux distincts.

Bibliographie

ROJAS PLATA, Daniel. « Interno en, externo en: análisis semántico-cognitivo de la preposición locativa en del español », Interlingüística 19, pp. 677-685.