Yiqin Qiu

Docteurs récents

Status : Doctorante

Address :

LLF, CNRS – UMR 7110
Université Paris Diderot-Paris 7
Case 7031 – 5, rue Thomas Mann,
75205 Paris cedex 13

Mail : dvhlvdva@tznvy.pbz

General presentation

Intérêts de recherche

  • L'ellipse du VP
  • Construction à objet nul
  • Interface syntaxe-sémantique

Activités d'enseignement

  • 2011-2012 : Monitrice à l'Université Paris Diderot
    Langues dans le monde (54LG1232) : Mineur Sciences du langage - L1/2
    Cours dans la section chinoise à LCAO : Compréhension écrite, compréhension orale - L2
  • 2012-2013 : Monitrice à l'Université Paris Diderot
    Linguistique française : Syntaxe (54LG2113) - L2
    Langues dans le monde (54LG1232) : Mineur Sciences du langage - L1/2

Thèse

Title : L’ellipse du groupe verbal en chinois mandarin — L’architecture de la grammaire

Supervision :
  Alain Rouveret
  Victor Pan

PhD Defense : 2019-09-27

Inscription : à Paris 7

Jury :

  • Anne Dagnac, Maître de conférence, Université Toulouse-Jean Jaurès
  • Redouane Djamouri (rapporteur), Directeur de recherche, CNRS, CRLAO, EHESS
  • Victor Junnan Pan (co-directeur), Professeur, The Chinese University of Hong Kong
  • Alain Peyraube (rapporteur), Directeur de recherche émérite, CNRS, CRLAO, EHESS
  • Alain Rouveret (directeur), Professeur émérite, Université Paris Diderot

Abstract :

Cette thèse est consacrée à une étude de l’ellipse du groupe verbal en chinois mandarin dans le cadre du programme minimaliste. Elle porte particulièrement sur les propriétés syntaxiques et sémantiques qui ne sont pas assez étudiées dans les études précédentes de l’ellipse du groupe verbal à verbe pendant et de l’ellipse avec shi ‘être’.

Ce travail ne vise pas à donner une analyse unifiée de toutes les constructions coordonnées contenant une position d’objet vide, mais propose que l’ellipse du groupe verbal et la construction à objet nul en chinois sont soumises aux différentes conditions de légitimation et d’interprétation. L’ellipse du groupe verbal n’est pas sensible aux îlots et donne toujours lieu à l’interprétation ambigüe, à savoir l’interprétation stricte et l’interprétation floue. En revanche, la construction à objet nul est sensible aux îlots et l’interprétation de l’objet nul est toujours liée au contexte discursif. Suivant l’analyse de l’ellipse dans d’autres langues dans le cadre du programme minimaliste, cette thèse propose que l’ellipse du groupe verbal à verbe pendant en chinois est le résultat de la dérivation par phases. L’ellipse du groupe verbal est légitimée par la tête de phase v dont le trait d’aspect est valué par le déplacement de verbe lexical de V à v. Cette analyse permet de mieux expliquer la distribution asymétrique de l’ellipse du groupe verbal à verbe pendant dans les propositions simples et complexes en chinois.

Cette thèse examine également l’ellipse avec shi ‘être’ et montre qu’il y a trois types d’ellipse avec shiselon la structure de la proposition antécédente, à savoir l’ellipse avec shi verbal, l’ellipse avec shi de focalisation et l’ellipse avec ye shi. Contrairement à ce qui est généralement proposé dans la littérature, aucun de ces trois types d’ellipse avec shi n’est l’équivalent de l’ellipse avec do en anglais.

Bibliography

Communications

  • Juin 2012. "La reconstruction des adverbes dans 'V-Stranding VP-Ellipsis' en chinois mandarin", 5ème Journée des Doctorants, Université Paris Diderot.
  • Juin 2012. "The Hierarchy of adjuncts in Mandarin VP ellipsis", Topics in the Typology of Elliptical Constructions (part II), Université Paris Diderot & UMR 7110 - Laboratoire de Linguistique Formelle.
  • Juin 2012. "Hierarchy of Adjuncts in V-Stranding VP-Ellipsis of Mandarin Chinese", 25ème Journées de Linguistique d'Asie Orientale, CRLAO, EHESS
  • Août 2012. "The reconstruction of Adjuncts in V-Stranding VP-Ellipsis of Mandarin Chinese", 20ème Conéférence Annuelle de l'IACL, Université Polytechnique de Hongkong.