Présentation

Le Laboratoire de linguistique formelle étudie tous les aspects du langage, du mot au discours et au dialogue, du signal acoustique à l'interprétation. Ses membres développent une approche formelle de ce système cognitif particulier qu'est le langage, et déclinent leurs recherches en utilisant des méthodes et des objectifs relevant de la linguistique théorique, de la linguistique expérimentale, de la linguistique computationnelle, de la linguistique de terrain et de la typologie. Animé d'un esprit ouvert et collaboratif, le Laboratoire de Linguistique Formelle est membre du Labex EFL – Empirical Foundations of Linguistics, et participe à de nombreuses collaborations nationales et internationales.

La spécificité du Laboratoire de Linguistique Formelle est la combinaison de trois diversités complémentaires : diversité des approches théoriques, diversité des méthodes empiriques, diversité des langues étudiées. L'unité des recherches menées au Laboratoire repose sur un ensemble de convictions partagées :

  • L’analyse formalisée des phénomènes linguistiques, qui donne son nom au laboratoire, prend tout son sens quand elle est adossée à une base empirique riche et étendue.
  • Les phénomènes linguistiques se comprennent le plus souvent à l’interface des disciplines traditionnelles.
  • L’analyse du système cognitif du langage nécessite une appréciation large de la diversité linguistique.

Statut académique et histoire

Le Laboratoire de Linguistique Formelle est une unité mixte de recherche (UMR 7110) sous la double tutelle du CNRS et de l'Université Paris Diderot. Elle est rattachée à l'Université Paris 7-Denis Diderot. Dirigée par Olivier Bonami depuis mars 2016, elle compte 12 chercheurs CNRS, 4,5 ITA/ITRF, 22 enseignants-chercheurs et 34 doctorants.

Fondé en 1972 par Antoine Culioli – initialement comme équipe de recherche associée, puis comme unité de recherche associée –, le Laboratoire de Linguistique Formelle a été dirigé par Jean-Claude Milner (1990-1999), Jean Lowenstamm (1999-2005), Alain Kihm (2005-2011) et Anne Abeillé (2011-2016).